dimanche 26 juin 2016

PARIS 1er ARRONDISSEMENT : Des Halles à la rue Montorgueil


Retour aux sources pour mon blog avec aujourd'hui un comparatif du Paris avant/après consacré au 1er arrondissement.
Cet article est susceptible de changer dans les mois à venir (l'été étant une mauvaise période pour prendre des photos des rues - feuillage des arbres oblige) mais représente au moins l'état d'un quartier durant ce maussade été 2016.


LES HALLES

Outre d'être le "ventre" de Paris, les Halles ont été également le ventre de la polémique puisque depuis leur création en 1854 ce quartier a déchainé les passions...

On ne peut que spéculer de l'impact visuel des 10 pavillions de Victor Baltard à l'époque (elles sont désormais sublimées par le noir et blanc et par la nostalgie) on peut au moins constater que leur aspect imposant leur donnait un coté clairement fantomatique et vaguement inquiétant...



1866 - Les Halles première mouture version pierre, agrandie puis remplacée par une version métallique

1952 - Difficile d'imaginer de nos jours une structure aussi grande !

1967 - Plus que quatre ans à vivre pour les Halles

Urinoir en plein milieu des Halles en 1875


Les pavillons Baltard depuis le sommet de l'église St Eustache en 1968.

En couleur c'est déjà moins beau...
Fantomatiques et délabrés les Pavillons Baltard se transforment en parking sauvage.



En 1969 les Halles de Rungis sont ouvertes. Celles de Paris déclinent lentement. Accusées d’insalubrité, leur arrêt de mort est finalement signé et leur démolition commence en 1971. Les travaux s'étaleront sur 3 ans.


1971 à 1973 Les années qui changeront à jamais le visage du centre de Paris.

La taille des ouvriers sur le toit donne une très bonne idée du gigantisme de la structure et la tache immense de leur destruction...



Les Halles en 1974 photo par Robert Doisneau.

Tout finira dans un nuage de fumée.
Survivant des Halles, le dernier Pavillon Baltard a été transféré à Nogent sur Marne. On y tourne maintenant  des émissions de télé-réalité et autres télé crochés.



Aussi incroyable que cela paraisse les Pavillons Baltard ont été détruits sans avoir de plan précis (et surtout crédibles) pour la suite ! De fait il ne restera qu'un trou béant de 1973 à 1979 !


Le fameux trou des Halles... Les Parisiens auront de longues années pour l'admirer !



Un film sera même tourné dans le trou des Halles ! "Touche pas à la femme blanche" par Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni et Catherine Deneuve en 1974



Entre Georges Pompidou et Valéry Giscard d’Estaing les projets se succèdent. C'est finalement le maire de Paris, Jacques Chirac, qui emportera le morceau en faisant totalement abstraction des projets précédents (même si les travaux sont déjà bien entamés !) et de déclarer «L’architecte des Halles, c’est moi !». Tabula rasa pour les Halles, il faut tout recommencer !



Entre lutes d'influences et guerre de pouvoir le chantier fut bien long à démarrer...
Vu de haut c'est presque beau (rime riche)

Un monde fou pour l'inauguration en 1979 !

Un décor très eighties... Normal nous sommes en 1980.
1980 - "Pygmalion" la sculpture mystérieuse qui servait surtout d'annexe au fast food Quick situé juste en face.

Personne n'a aimé cette sculpture, la preuve tout le monde lui tourne le dos

2016 - Un cataclysme plus loin, il ne reste plus rien de la statue !

Décembre 1979 Le groupe Joy Division de passage à Paris prend la pose aux Halles ouvertes la même année.
2012 Un seul être vous manque et tout est dépeuplé...

Les Halles en 2007, dernier regard avant destruction (encore)

Contre toute attente les attentats du 11 septembre 2001 auront raison des Halles de 79 ! Alarmé par les risques d'attentats la RATP indique à la mairie de Paris les dangers en cas d'une évacuation urgente... Rien n'est au norme il faut tout refaire ! Vingt ans après son ouverture les Halles tombent déjà en ruine, il sera décidé d'une nouvelle Tabula Rasa. Neuf années seront cependant nécessaires pour que le chantier commence.


2011 - Premiers coup de pioches

2011 - Destination la casse !

2012 - Le fameux escalier de Joy Division en cours de démantèlement.

2015 - La canopé sort de terre.

Février 2016 - Quelques mois avant l'inauguration

2016 - Architecturalement pas si laid, mais pourquoi avoir choisi la couleur jaune ??

2016 - On a encore signé pour 20 ans de polémique...

Avril 2016 - The big shop is open !

Ta couleur c'est le jaune !




Juin 2016 - Le projet reste vague ?


LA RUE DU JOUR

Vers 1370, Charles V avait fait construire des écuries et d'autres bâtiments nommés le Séjour du roi. Cette voie prit par extension le nom de "rue du Séjour" qui fut ensuite suite changé par la population en" rue du Jour"
 Cette rue est un ancien chemin de ronde intérieur de l'enceinte de Philippe Auguste qui passait entre la rue du Jour et la rue Jean-Jacques Rousseau actuelle.



vers 1900 le 4 rue du jour abritait l'hôtel Royaumont
Juin 2016 - Le 4 rue du jour abrite... Agnes B !

Vers 1910 - Au 5 rue du jour le restaurant "Au beau noir" avait des billards et...le telephone !

Juin 2016 - Au 5 rue du jour il n'y a plus de "Beau noir" mais un pub Irlandais (et l'Euro à la télé) !

vers 1900 - Jour de marché entre les Pavillons Baltard et l'église St Eustache

Juin 2016 - Mais qui m'a collé cet arbre en plein milieu et ces travaux au fond ??

Vers 1925 - Les garcons bouchers de la rue du Jour n'étaient pas des rigolos !

Juin 2016 - En guise de boucherie, un coiffeur et... un caddie ! (me demandez pas)

1955 - Le ballet des maraîchers devant le Pied de cochon !

Juin 2016 - Rue du jour, se tient toujours fièrement le même Pied de cochon !

Août 1925 au coin de l'ancienne rue Baltard qui traversait les pavillons du même nom.

Juin 2016 - Les marchandes de legumes ont disparues !

Vers 1900 rue du Jour

Juin 2016 - Note à moi-même : reprendre la photo quand les travaux seront finis...


RUE MONTORGUEIL

Rue piétonnière, la rue porte depuis le XIIIe siècle le nom du Mont Orgueilleux auquel elle conduisait. Le sommet de cette petite colline est actuellement occupé par la rue Beauregard.


La rue Montorgueil vu par Claude Monet en 1878

En 1905 - 5 rue Montorgueil
Juin 2016 - 5 rue Montorgueil


Vers 1900 - 34 et 36 rue Montorgueil

Juin 2016 - 34 et 36 rue Montorgueil, aurevoir la vitrine, bonjour les travaux !

Vers 1900 - Le restaurant L'Escargot fondé au 1832 au 38 rue Montorgueil.

Juin 2016 - Le restaurant est toujours en place !


En 1925 - Crémerie au 69 rue Montorgueil

Juin 2016 - La quincaillerie a remplacé la crémerie au 69 rue Montorgueil

Vers 1920 - 28 rue Montorgueil

2016 - Il est toujours question de vin au 28 rue Montorgueil

Vers 1910 - 72 rue Montorgueil, l'auberge du Compas d'or fondé en 1510



En 1908 - L'auberge du Compas d'Or au 72 rue Montorgueil

En 1908 - La cours intérieure du Compas d'Or servait également d'étable.
Vers 1910 - Dans la cours intérieure de l'auberge du Compas d'or les tractions-avant ont remplacé les chevaux !


Une des rares photos en couleur de l'auberge du Compas d'Or

L'abreuvoir de la cours de l'auberge du Compas d'Or


Juin 2016 - 72 rue Montorgueil. L'auberge du Compas d'Or a été tout simlement rasée ! Plus rien ne subsiste de cet endroit démoli en 1927.

Avril 1939 - rue Montorgueil à l'angle de la rue Etienne Marcel.
Juin 2016 - A part la perspective au bout de la rue, rien n'a change !






























3 commentaires:

  1. Eh bien j'aimerais bien savoir où vous avez trouvé cette photo de chez auguste au 28 de la rue montorgueil.ayant habité l'immeuble évidemment cette photo a une résonance spéciale pour moi j'aimerais savoir si elle est en votre possession et si vous voudriez me la vendre?
    Me contacter à saski@gmx.fr
    Mes salutations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne possède aucune des vieilles photos présentées ici, elles ont été soit directement trouvées sur internet, soit scannées sur différents livres. La photo à laquelle vous faite référence a été trouvée dans le livre "Mémoire des rues" consacré au 1er arrondissement chez Parigramme, trouvable dans toutes les librairies !

      Supprimer
  2. Bonjour, Merci pour votre article très complet sur les Halles de Paris. J'aimerai avoir plus d'informations sur la photo 18, celle que vous avez légendé 'Vu de haut c'est presque beau (rime riche)'. Etes-vous le propriétaire de cette photo, svp ? Vous pouvez me contacter sur mathilde@ubimedia.fr
    Cordialement,

    RépondreSupprimer